Au Roi à venir : « Tu es en Ma Divine Volonté, ce qui se dresse devant toi devra plier et céder. »

10 janvier 2020 – 15h


Les lectures pour ce message, à faire en deux étapes :
Premier livre des Chroniques 29,17 Concernant les rois David et Salomon.
Livre de Tobie 13,15-16 et 13,18.

Le Père Éternel, dans sa bonté et son omniscience a fait dans sa Création un ordre qui permet équilibre, stabilité et liens dans le temps et l’espace. Pour l’homme fait à Son Image, il y a la généalogie, point de repère avec les origines, les ancêtres et les appartenances aux groupes et nations qui se sont formés dans l’évolution de l’homme à travers les siècles. La Création est un geste divin unique et présent : Dieu est Éternel, l’éternité est toujours au présent. (Nous y reviendrons et cela apportera lumière sur des questions et affirmations tellement controversées.)

Dans l’évolution de l’humanité, Dieu a gardé contact avec Ses enfants qui l’aimaient et espéraient la réconciliation et le retour en Son Royaume. Vous connaissez alors la démarche décrite dans l’Ancien Testament, et toutes les prophéties que l’on reconnaît, avec les contemporaines, en train de se réaliser. 

Pour permettre à Son Fils Rédempteur, Roi de Gloire, de naître en des conditions convenables selon Sa divinité, il y a eu le choix et la préparation de la lignée générationnelle. Celle-ci fut dans la maison de Joseph, de Jessé et du Roi David. Cette lignée alors davidique a continué, et plusieurs ici en France ont fait de savantes recherches qui semblent démontrer que c’est en France que la continuité s’est maintenue…dans la discrétion.

Après ce long préambule, nécessaire je crois, le texte soumis aujourd’hui concerne le roi David qui, ayant eu un règne béni, remet à son fils Salomon la succession de la royauté. Devant son peuple, David fait une longue prière et demande à Dieu de bénir son Fils Salomon.

« Je sais, ô mon Dieu que tu sondes les cœurs et que tu te plais à la droiture, c’est d’un cœur droit que je t’ai fait toutes ces offrandes et, à cette heure, j’ai vu avec joie ton peuple, ici présent, te faire ces offrandes volontaires. Yahvé, Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob nos pères, garde à jamais cela, formes-en les dispositions de cœur de ton peuple, et fixe en Toi leurs cœurs.

À mon fils Salomon donne un cœur intègre pour qu’il garde Tes commandements, tes témoignages et tes lois qu`il les mette tous en pratique et qu’il bâtisse ce palais que je t’ai préparé. »

Le lendemain ce fut l’occasion de oindre de nouveau Salomon, de consacrer un prêtre, et d’offrir à Dieu des sacrifices et holocaustes pour tout le peuple aussi dans la joie et la reconnaissance envers Dieu, des bénédictions sur le roi et le pays.

Note : Oui il est à remarquer que David dit à Dieu «ton peuple».  Il souligne aussi que tout ce qu’ils ont vient de Sa Main. Le peuple vit dans l’harmonie et la cohérence. Dieu bénit l’humilité, l’amour et la confiance qu’ils démontrent entre eux et surtout envers Dieu.

Parole de Jésus

  « Fils de Dieu choisi pour Lui rendre Gloire, Le faire aimer et accepter Son appel, Te voici dépouillé, dépourvu et décontenancé face à l’avenir. Pourtant, dans ta foi et ton humilité, tu viens m’offrir Amour et Adoration. 

Je te bénis de ce geste filial et docile en ce lieu où Je t’attendais. Ma bénédiction est sur toi et sur ceux qui déjà t’accompagnent à Ma rencontre de Mon deuxième Avènement.

Les embûches à ta mission sont derrière toi. La paix qui t’habite demeurera malgré les étapes qui viennent et la faiblesse de la foi de tes compagnons de route.

Tu es en Ma Divine Volonté, ce qui se dresse devant toi devra plier et céder, Je suis Le Chemin, La Vérité et La Vie, Je te conduis.

Ici le Seigneur me demande de prendre le Livre de Tobie versets 13,15-16 et 13,18.

« Mon âme bénit le Seigneur, le grand Roi parce que Jérusalem sera rebâtie et Sa Maison pour tous les siècles. Quel bonheur s’il reste quelqu’un de ma race, pour voir Ta gloire et louer le Roi du Ciel !

Les portes de Jérusalem retentiront de cantiques d’allégresse ; et toutes ses maisons diront : Alléluia ! Béni soit le Dieu d’Israël ! En toi l’on bénira le Saint Nom dans les siècles des siècles !
Fin des hymnes de Tobit. »

Jésus Christ, Roi des rois, Seigneur des Seigneurs

Marie Catherine de l’Incarnation Rédemptrice, servante quelconque en la Divine Volonté du Tout-Puissant, Unique Dieu.