L’ouverture du puits de l’abîme. (vision + commentaire)

Vision reçue le 28 janvier 2022 – 5h

Parole de Dieu donnée en vision :

L’ouverture du puits de l’abîme.

Il était 5h du matin, trop tôt pour descendre à la cuisine, je restais assise sur mon lit. Tout à coup, je me suis retrouvée dans la basilique Saint Pierre à Rome. J’étais seule en ce lieu, debout dans la nef, face à l’autel, à une certaine distance.

Puis est arrivé, sortant de l’ombre, venant de la droite de l’autel (selon ma position), le pape François les bras chargés de livres sacrés et d’objets semblables à des livres (mon impression : pierres d’autel, reliques).

Il vint face à l’autel, dos à moi, et d’un moyen, clé peut-être, il ouvrit le dessus de l’autel comme s’il s’agissait d’un coffre. Ouvert, ce coffre me parut immense, profond et très obscur. À ce moment tout ce que je voyais me semblait disproportionné avec les lieux réels. J’en fus impressionnée et mal à l’aise.

Le pape François jeta, dans cet abîme noir ayant des lueurs de feu, tous les livres et objets qu’il avait apportés.

Tout me semblait inquiétant, fait dans une attitude d’autorité, dans des gestes décidés, précis mais exécutés avant le lever du jour.



Plus tard dans la journée j’ai réalisé que nos étions le 28 janvier date dédiée à la fête de Saint Thomas d’Aquin. Évidemment il y a un lien à faire, Dieu a choisi ce jour pour rajouter à notre compréhension.


Aide à la compréhension des images ou des Paroles venant de Dieu :

Les symboles contenus dans les Paroles de Dieu qui sont diffusées soit en image, en scène, en message dicté selon des thèmes, des phrases substantielles qui demeurent gravées dans le cœur des prophètes et des saints qui les reçoivent, peuvent faire référence à plusieurs situations à la fois dans le temps et l’espace. Ainsi ces révélations importantes qui viennent de Dieu, sont demeurées pour soutenir Ses enfants, depuis le début de la Création et s’accumuleront jusqu’à la Fin des Temps. Dieu est toujours Présent auprès des hommes car Il connait bien leur faiblesse, leur ignorance, leurs besoins et, surtout, Il les voit au cœur d’une lutte fomentée par le déchu.

Quand nous sommes attentifs à la Parole Divine donnée depuis les temps anciens, nous percevons la fidélité et la stabilité de Celle-Ci qui rendent clairs les desseins de Dieu pour nous et Son Amour indéfectible dans Son inlassable patience et Miséricorde.

Ainsi, dans la vision-scène du 28 janvier 2022, chaque détail a son importance nous révélant ce que nous vivons dans l’étape finale de la vie sur terre : le temps, le lieu, les gestes et attitudes, les objectifs, les conséquences, les personnes significatives impliquées, les liens qui s’imposent, l’information ou l’avertissement de l’étape qui suivra.


Le temps :

– Au plan temporel : tout se passe maintenant (2022)
– Au plan symbolique : la scène se passe à l’aube obscure de la Fin des Temps, avant que l’Aurore ne surgisse dans la Lumière du Christ qui chasse les ténèbres.


Le lieu :

Au centre de la chrétienté, Rome où se trouve le Siège de Saint Pierre
Église Chrétienne Catholique Apostolique
Lieu prédestiné du combat final.


Les gestes et attitudes révélés en cette vision :

– Du pape

Il dispose des Livres, sous sa responsabilité, portant la Parole Divine dans Ses lois et Ses enseignements pour l’évangélisation du peuple de Dieu.
Il est déterminé et en opposition à l’Autorité Divine.
Il détruit (pierre d’autel et Livres) en profanant ainsi le Sacré.
Il agit seul, centré sur sa décision.
Il profite de l’ombre, à l’insu du monde, afin de le mettre devant le fait accompli.
Il possède le moyen (clé) et l’accès privilégié en ce lieu sacré.
Il se sert de son privilège en ce lieu sacré pour provoquer la confusion chez les fidèles.

– De l’observatrice

Elle est placée sur les lieux pour en témoigner.
Elle se tient à l’écart par respect et par crainte.


Les objectifs révélés :

Opposition à la Volonté Divine en détruisant le Sacré visant à ternir la Gloire de Dieu.
Ouvrir, en ce lieu unique, l’accès aux démons dévastateurs en ce monde.
Accomplir les directives du maître des ténèbres qui, en lui, ont motivé ces démarches de modification de l’Église en tentant de dévier la marche du peuple de Dieu.


Les Conséquences du geste dévoilé :

Violation des lieux sacrés en utilisant l’autel du Saint Sacrifice, en jetant la Parole de Dieu, en ouvrant le puits de l’abîme.
Déviation du lieu sacré chrétien et de la beauté offerte à Dieu par les fidèles, en abîme des ténèbres basé sur le feu éternel révélant la désolation et l’horreur.


Liens avec la Parole dans les siècles :

On peut reconnaitre dans cette vision la Révélation de la Bible : Apocalypse 9, 1 « Alors je vis un astre qui, du ciel avait chu sur la terre. On lui remit la clef du puits de l’abîme. Il ouvrit le puits de l’abîme et il en monta une fumée, comme celle d’une immense fournaise. Le soleil et l’atmosphère en furent obscurcis. »
L’apostasie actuelle laissant entrer l’abomination et les démons qui s’attaquent à l’homme.
L’astre chu du ciel peut autant symboliser Lucifer qui entraîne avec lui les étoiles, anges déchus, que celui, à la tête des serviteurs de Dieu, qui tombe et accepte pour maitre le déchu, entrainant à sa suite, dans son dévoiement, prêtres et fidèles ignorants, ahuris, confus.


L’information transmise dans la scène de cette vision :

L’étape du « 5ème ange » est franchie et les souffrances infligées à l’homme sur la terre, par Satan et ses serviteurs, s’accentueront avec l’arrivée des démons libérés par l’ouverture du puits de l’abîme.
Le désir et la tentative de détruire la Parole de Dieu, pourtant immuable, doivent être connus du peuple de Dieu qui doit rester fidèle et confiant dans Son Sauveur.
Les pas de la Fin s’accomplissent et Dieu dit : « En vérité je vous le dis, cette génération ne passera pas que tout cela ne soit arrivé. Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point. » (Mt 24, 34-35)



Marie Catherine de l’Incarnation Rédemptrice, servante quelconque en la Divine Volonté du Tout-Puissant, Unique Dieu.