Sachez que ce sont vos attitudes qui influencent le moment de la Rencontre ultime (Illumination des consciences)

Le 5 février – 13h49 – Bretagne

Lecture : Livre des Juges 6, 37

L’épreuve de la toison et la campagne de Gédéon à l’ouest du Jourdain.

Ayant eu un appel de Dieu d’aller à la guerre pour libérer son pays oppressé, Gédéon qui n’avait vraiment pas confiance en lui, insista auprès de Dieu pour avoir un signe qui lui confirme cette mission avant de s’engager avec ses hommes. Ayant eu le signe demandé, il demanda un deuxième signe pour être plus rassuré. Il obtint alors ce deuxième signe.

Ayant encore l’impression de ne pouvoir affronter l’ennemi, Gédéon partit avec tout son peuple.
Notez dans sa démarche que Dieu le soutient et lui parle mais Gédéon oublie de lui faire confiance. Dieu dans Son immense patience et Sa tendresse envers Son fils et tout Son peuple, lui explique que c’est Lui Seul qui agit avec, évidemment, sa collaboration dont celle de l’armée qu’Il fera diminuer de beaucoup en nombre. Gédéon dit « oui Seigneur » et écoute les consignes de planification, par contre Gédéon garde sa crainte face à l’ennemi qu’il affrontera, étant donné la disproportion des effectifs.

Il a donc fallu l’intervention divine pour aider Gédéon dans ses doutes. Dieu lui conseilla d’aller furtivement écouter les propos tenus dans le camp ennemi. Il apprit qu’un soldat du camp ennemi avait eu un songe assez explicite qui annonçait que le Seigneur donnerait la victoire à Gédéon.

Vous qui lisez ce texte si touchant du Livre des Juges, qui nous fait connaitre Dieu dans Son Amour, Sa patience, Sa fidélité, Son humilité devant la petitesse de Son enfant et sa difficulté à saisir que Dieu l’aime, lui vient en aide et lui donne la victoire.

Comment ne pas se voir comme dans un miroir ? Depuis des siècles le Seigneur nous démontre Sa patience et Son Amour. Depuis l’Incarnation de Son Fils Bien-Aimé, le Royaume s’est rapproché de nous dans la Nouvelle Alliance. Tout a été dit et fait afin que l’ennemi soit écarté, défait en ses menaces et ses crimes et retourné en son domaine érigé par sa haine.

Pourtant l’homme demeure dubitatif. Il oublie l’invulnérabilité de son âme s’il demeure en Dieu Son Sauveur. Il cherche encore comment en ses propres moyens, il peut affronter le Mal et, trop souvent, l’homme abruti par ses peurs suit n’importe quel chemin qui lui indique son confort rapide, matériel et temporel.

Aveuglé et assourdi par les bruits et les séductions qui l’agressent, l’enfant créé de Dieu, oublie de se référer à l’Esprit Saint qui habite en lui. Ainsi, l’enfant de Dieu n’accepte plus, ne reconnait plus son Père Divin qui donne pourtant tous les moyens à Ses enfants pour être heureux et vainqueurs pour entrer libérés au Royaume promis.


Parole de Jésus Christ :

« Je te bénis Ma douce fille d’Amour, de Lumière, et de Sainteté : du Père, du Fils et de l’Esprit Saint.
Tu as dit « non, encore Gédéon ! ». Mais si, Ma tendre fille, il y a encore tellement de Gédéon qui se disent volontaires et d’autres qui admettent un Dieu un peu lointain. Ces Gédéon reçoivent du support autant de leurs frères actifs et priants dans leur foi, l’espérance et l’Amour que de Dieu l’appel à la foi, l’espérance et l’Amour, mais comme Gédéon ils se disent petits et incapables. Par contre, ces croyants se referment vite, sur eux et sur ce qu’ils entendent autour d’eux dans le monde, et gardent en eux le sentiment d’impuissance et, hélas, de désespoir.

Ouvrez vos cœurs Mes enfants si chers à Mon Cœur Sacré, continuez de vous purifier et de prier sans cesse afin que votre bonne volonté en Ma Divine Volonté rejoigne, guérisse et convertisse tous ceux qui n’ont pas encore reçu la Lumière que vous portez. Priez et sollicitez l’intercession de Marie Immaculée, des Saints, de vos ancêtres et vos frères qui vous soutiennent sur le Chemin du retour en la Promesse du Père.

Il vous est annoncé Ma venue dans l’Illumination des consciences. Beaucoup de Mes enfants critiquent, ne croient pas et se détournent en adoptant l’attitude pseudo-scientifique de celui qui sait et peut se permettre de décourager les autres qui espèrent levant les yeux vers Dieu.

À tous ceux qui mettent blocages, freins ou mépris devant les prophéties qui sont données pour encourager la collaboration et l’Amour partagé et propagé par la bonne volonté ;
à tous ceux qui démissionnent et se tournent vers les fausses affirmations qui vous conduisent à votre propre destruction voire même, pour certains, à votre déchéance en vous opposant à Dieu et niant Sa Bonté et Sa Puissance ;
à vous tous ici concernés, sachez que ce sont vos attitudes qui influencent le moment de la Rencontre ultime, de conversion, de libération basées sur votre décision de demeurer en Dieu ou de suivre le séducteur.

Oui Mes enfants, vous avez votre libre-arbitre, ne le faussez pas par votre orgueil et votre arrogance, le piège est là grand ouvert pour vous happer. Entendez Mon Appel et Ma Sollicitude : vous êtes enfants de Dieu créés pour être heureux éternellement. Prenez la main que Je vous tends. Ayez un moment de réflexion, un moment de repentir, et Moi Je vous aiderai. Je vous aime et l’Amour guérit tout. Venez Mes enfants blessés, le temps de l’épreuve se termine.

Le Jour sans fin est levé, rien des ténèbres ne peut coexister avec sa pureté et sa perfection. Mes chers enfants, ce moment de l’Illumination des consciences sonne la débâcle du Mal qui entraînera tout, sur son chemin, de ce qui s’est associé à son œuvre.

Dieu Seul est le Tout Puissant, Il donne la Victoire à Son tout-petit, doux et humble de cœur, qui lui fait confiance.

Venez mes « Gédéon », enfin la guerre se termine mais vous en êtes exclus. Rassemblez tous les vôtres, entrez dans les mille ans à partager dans la Beauté et la Bonté du Cœur de Dieu.

Jésus Christ
qui vous attend en toute intimité, chacun de vous est unique. Venez et voyez. »


Marie Catherine de l’Incarnation Rédemptrice, servante quelconque en la Divine Volonté du Tout-Puissant, Unique Dieu.