5ème Mystère joyeux (méditation inspirée)

1er février 2021


Recouvrement de Jésus au Temple


C’était la fête annuelle de la Pâque. Les familles du peuple d’Israël se rendaient à Jérusalem pour commémorer cet événement de leur libération de l’esclavage (dû à la rupture avec le Père ; et 2021, pour sortir des ténèbres) et du passage (la pâque) providentiel de la mer Rouge vers la Terre Promise  (2021 : pâque vers la Fin des Temps et l’entrée dans la Promesse). Cette fête de gratitude envers Dieu qui les a conduits et les a accompagnés, leur accordant Sa Divine Protection.

Après cette Fête d’Amour partagée en fraternité dans la joie, dans la reconnaissance et l’adoration envers Dieu Seul Très Haut, chacun retournait à sa résidence, lointaine pour la plupart.

La caravane vers Nazareth marchait depuis une longue journée. Joseph et Marie n’ayant pas aperçu leur Fils dans la foule, s’inquiétèrent et le cherchèrent parmi les amis et connaissances du cortège. Ainsi ils retournèrent jusqu’à Jérusalem, confiants mais tout de même inquiets.

Jésus, de l’âge de la Bar-mitzvah (12 ans) empli de l’Esprit Saint et enthousiasmé de partager Son Amour de la Parole et Sa reconnaissance au Père Éternel, n’a pas vu le temps passer. Il était dans le Pur Amour (Sa passion, Sa mission), parmi Ses frères, à partager la Lumière, dans la Connaissance et l’Intelligence de la Parole (dons du Saint Esprit pour tous).

Combien heureux et émus étaient Joseph et Marie de retrouver leur Fils et de Le voir ainsi au milieu des docteurs qui semblaient apprécier Son discours. Émue aussi de parler à Jésus pour lui faire part de l’angoisse vécue pendant ce temps à le chercher, Marie lui dit : « pourquoi nous as-tu fait cela ? Nous te cherchions, angoissés ».

Respectueuse de ton Fils, Marie Mère de Dieu et Mère des hommes, tu exprimes aussi pour nous ce que souvent nous pensons en croyant que Dieu nous laisse marcher ¨seul¨. Nous ne réalisons pas que c’est réellement nous qui nous éloignons de Lui. (dans la routine de notre vie, le mouvement populaire qui nous pousse dans une confiance sans vigilance, en prenant tout pour acquis)

Soudain l’inquiétude surgit et amplifie notre perception de ce qu’il se passe. Merci Seigneur, c’est Ta grâce qui nous touche, nous éveille ! Chacun selon son tempérament et sa façon de s’exprimer vit alors ces retrouvailles qui favorisent, enfin, l’établissement d’une communication saine, meilleure et réciproque, ou suscite des sentiments de rejet et des réactions de fermeture dans la méfiance envers l’autre. Ô Marie comme l’être humain est blessé et, dans ses craintes, il se blesse davantage et s’enfonce dans les ténèbres.

Marie Co-rédemptrice, ton Cœur uni au Cœur Sacré Ton Fils, ton Cœur Immaculé percé de l’épée te révèle toutes nos pensées et nos faiblesses, toujours tu intercèdes pour nous et nous conseilles. Sois bénie pour ta compassion envers chacun de tes enfants et tes intercessions afin de nous redonner, entre nous, l’harmonie perdue et d’assurer, pour tous, le Salut.

Regarde, Souveraine Mère, tous ces enfants et adolescents à l’orée de leur vie sociale, n’ayant parfois aucun support, aucune vie familiale et ne connaissant pas Dieu, leur Père ; privés de la capacité d’atteindre une maturité dans l’équilibre, la paix et l’Amour.

Dans ta bienveillance, regarde aussi les parents issus des contextes de guerre suivis de courses à l’ambition. Certains de ceux-ci deviennent trop exigeants et projettent sur leurs enfants leurs désirs irréalisés ou la confirmation de leur compétence. D’autres parents sont négligents et trop occupés par toutes les oppressions de la vie matérielle ou les sollicitations des loisirs (plaisirs). Enfin, vois aussi les parents concernés par le bien-être de leurs petits mais angoissés et dépassés face à l’envergure des influences du monde des médias et de toutes les valeurs à la mode dans lesquelles ils doivent vivre.  

 Jésus Marie et Joseph, recevez nos suppliques :

Devant de telles embûches et méchancetés ne laissez pas le découragement nous envahir ;   

Permettez que les retrouvailles, dans les familles et avec Dieu, soient possibles et bénies ; 

Donnez-nous la confiance, le courage et la force de revenir ensemble à La Maison du Père Éternel ;

Soutenez-nous dans l’Église du Christ afin que les «docteurs du Temple» demeurent solides dans la foi et la Vérité, et soient Parole de Vie et d’autorité qui nous guide et nous soutient. 

Que ces vaillants apôtres pris dans les conflits et les persécutions puissent résister et continuer de nous nourrir du Corps et du Sang du Christ jusqu’au rassemblement final, dans la pâque vers la Lumière sans fin.


Marie Catherine de l’Incarnation Rédemptrice, servante quelconque en la Divine Volonté du Tout-Puissant, Unique Dieu.