Ô Homme si tu connaissais le Don de Dieu !

31 mai 2020 – 9h

Dimanche de la Pentecôte, Gloire à Toi Dieu, en ce jour de l’envoi en mission avec tous les charismes nécessaires pour accomplir cette mission. Merci Esprit Saint, Dieu d’Amour, que Tes apôtres et disciples d’aujourd’hui soient dans les mêmes dispositions pour la Fin des Temps.

À peine ai-je lu des messages que l’on m’a envoyés, provenant de ceux de l’Église convaincus de Vérité, je suis désolée de voir que ces messages ne sont absolument pas sur la même longueur d’ondes, alors contradictoires. Je me tourne vers Toi mon Dieu, Source de Vie, de Vérité et d’Amour Infini. Que le discernement nous soit donné. Pour ma part, je me sais faible, petite, et sans la connaissance qu’ils affichent. Devant tous ces gens… parfois… « grandiloquents » (expression de Jésus Christ), garde-nous Seigneur dans la Vérité et la paix.

Aide-moi Esprit Saint, la mission est bien là mais ce combat devient parfois tellement épuisant. Il tente de me décourager, me faire démissionner. Il est sur tous les plans de ma vie, même dans ma cuisine !

Merci pour « l’adoucissante fraîcheur » de ce matin, on respire mieux et devient plus apte à agir.

Comme je suis désolée de voir les miens et le Québec en cet état d’athéisme et de soumission inconditionnelle à toutes les règles et paroles fausses qui les dirigent alors qu’ils regimbaient devant l’Amour de Dieu et Ses voies de protection contre le mal. J’entends (et on me dit) : « Faites votre devoir de citoyen » pour le bien de la société (et le renouvellement du monde à leur façon. Ils vont nous organiser cela !)

Et le Seigneur me dit :


Parole de Jésus Christ :

    « C’est à mon tour maintenant. » (de prendre la parole)

    « Je te bénis du Père, du Fils et de l’Esprit Saint. Je viens te guérir de cette dernière agression maligne, Ma douce-aimée fille d’Amour, de Lumière et de Sainteté. Tu m’as dit que cette lutte est de force inégale et que tu ne peux contrer la méchanceté et tu crains toutes les embûches épuisantes et innombrables qui se dressent devant toi. Tu as raison, mais tu remarques que Je suis là en toi ! Et, tu admets aussi que les Archanges sont toujours avec toi et auprès de ceux qui les sollicitent. Ces demandes devraient être dans votre prière quotidienne. Mes grâces et Mes bénédictions sont pour tous les détails de votre vie temporelle et spirituelle. Elles vous sont continuellement prodiguées.

Pour vous, vous les voyez dans une continuité temporelle. Mais en Vérité Mes grâces vous soutiennent toujours dans le ¨ici et le maintenant¨. Dieu est Omniprésent et le temps n’appartient qu’à la terre et ses habitants. Ce temps se termine bientôt ! Mes Grâces (et Mes paroles) demeureront alors que la terre passera.

En effet, la mission dernière arrive à son étape ¨fulgurante¨. Mon peuple, Mes enfants de la Dernière Heure, dont ceux de la France, espèrent et prient pour qu’adviennent ces événements promis. Je vous bénis tous, vous êtes soutenus dans la communion des saints. Demeurez confiants et purs, la Passion mène à la Résurrection. Dans sa souffrance l’Église vit sa purification et sa libération de tous les éléments impurs qui voulaient sa mort.

Le ¨petit reste¨ qui demeure, est le noyau solide qui porte Vie. Ce peuple de Dieu vivant et saint fera refleurir la vigne élaguée. Ayant été éprouvé, ayant résisté, ce ¨petit reste¨ digne et saint porte la blanche tunique de lin très fin et la lumière céleste invulnérable au mal.

La Crainte de Dieu, si évitée en ce monde, produit de l’orgueil, et portée par les Miens, en progressant oblige le retranchement de ceux qui ne peuvent supporter la Splendeur de Dieu. Donc ne cherchez pas à plaire au monde dans ce qu’il nomme de ¨brillant¨, n’hésitez pas à être simplement, humblement vous-même dans la foi et l’Amour. Non, ceci ne consiste pas en un engagement, ceci est un état : « Devenez ce que vous recevez, devenez le Corps du Christ ».

Ce que vous voyez et entendez de blessant, de menaçant autour de vous, même si cela vous est adressé, ne vous appartient pas. Élevez alors votre regard, élevez votre âme au-dessus de cette rumeur pestilentielle. Ce sont des paroles vides qui sèment la peur et piègent corps et âmes de ceux qui les écoutent et acceptent ces discours frelatés.

Dieu est Vie, Dieu est Amour, tout ce qui se présente à vous, autour de vous, ne sont que des choses du temporel périssable et fini. Le regard et le cœur tournés vers Dieu est conversion et entrée dans la Vie Infinie, dans le Salut offert.

Le contraire, la fermeture à l’Appel de Dieu ou l’acceptation de suivre l’expérience suggérée par les faux dieux, est perversion et entrée dans la déchéance, offerte aussi, sous de fausses représentations.

L’un ou l’autre choix nécessite l’acte de votre volonté. Votre décision devient irréversible si maintenue jusqu’à la rencontre ultime.

  • Indubitablement créés par le Père Éternel, vous êtes Ses enfants et destinés à être saints pour l’éternité.
  • Indubitablement rachetés par Moi Jésus Christ, Fils Unique du Père, votre Salut est assuré.
  • Indubitablement habités de l’Esprit Saint vous possédez les dons divins pour demeurer dans la Divine Volonté et vivre saints et sans péché.

Par Amour et Respect pour vous Ses enfants, le Créateur vous a donné la liberté et tous les moyens, dont Son Omniprésence, pour bien discerner et assumer adéquatement votre liberté.
Par Amour et Respect envers l’humanité en rupture avec le Père Créateur, Moi le Christ, Fils Unique du Père, suis venu donner Ma Vie, Mon Corps, Mon Sang en Eucharistie afin de sauver chacun de vous, enfants de Dieu et vous ramener à votre liberté, paix et joie éternelles.
Par Amour et Respect pour tous les enfants de Dieu, l’Esprit Saint, Souffle de Vie, demeure en vous et vous permet ainsi d’être vivants maintenant et pour toujours.

Ô Homme si tu connaissais le Don de Dieu ! Si tu reconnaissais Son Amour, Sa Bonté, ô combien promptement tu reviendrais à Lui, Le Seul Amour Infini, La Seule Liberté pure et sainte.

Revenir à Dieu c’est enfin refuser et cesser la souffrance que tu t’infliges en acceptant les illusions et les mensonges qui sont, hélas, causes de ta perdition.

Homme, enfant de Dieu, ta Vie ne peut être qu’en Celui qui t’a créé, Celui qui t’a sauvé et Celui qui te permet d’être.

Par Ton Dieu Trois Fois Saint, de toute éternité le Ciel, le Royaume de Dieu est ta Patrie. Ton âme est un joyau divin, le bonheur est son destin.

Enfants égarés, aveuglés, et fermés à Ma présence, pour la plupart de vous, la vie terrestre vous a menti et blessés. Recevez mes bénédictions sollicitées dans les prières, les intercessions et les supplications de vos frères portant un Amour sincère pour vous. Voyez que Ma Miséricorde vous conduit à la Félicité qui vous est aussi réservée.

Enfants de Dieu, noyés dans la multitude et l’obscurité du chaos de la Fin des Temps, l’abandon en Dieu n’est ni lâcheté ni lassitude, mais courage et confiance qui conduisent à la découverte de l’Amour et de la gratitude. Je ne peux laisser les Temps se fermer sans insister et vous solliciter de chercher Dieu, de vous abandonner confiants en Lui et d’accepter de vivre ce qui vous appartient : le bonheur éternel.

     Jésus Christ »

 

Marie Catherine de l’Incarnation Rédemptrice, servante quelconque en la Divine Volonté du Tout-Puissant, Unique Dieu.