Avertis, vous le voyez, vous êtes entrés dans le désert.

27 mai 2020 – 13h20

Lecture demandée : Psaume 136 (135), 16-18 et 21-26

Action de grâces

Rendez grâce à Yahvé car Il est bon
Car Éternel est Son Amour !

Il mena Son peuple au désert
Car Éternel est Son Amour !
Il frappa des rois puissants
Car Éternel est Son Amour !
Fit périr des rois redoutables
Car Éternel est Son Amour ! 

Il donna leur terre en héritage
Car Éternel est Son Amour !
En héritage à Israël Son serviteur
Car Éternel est Son Amour !
Et nous sauva de la main des oppresseurs
Car Éternel est Son Amour ! 

À notre chair Il donna le pain
Car Éternel est Son Amour !
Rendez grâce au Dieu du Ciel
Car Éternel est Son Amour !

 

 

Parole de Jésus Christ :

    « Je te bénis Ma douce et si patiente fille d’Amour, de Lumière et de Sainteté : du Père, du Fils et de l’Esprit Saint.

Mon peuple béni dans l’attente, la foi, la confiance, l’espérance et la charité, vous regardez les messages, vous vous les partagez parfois. Que cherchez-vous de différent, de nouveau ?

Avertis, vous le voyez, vous êtes entrés dans le désert. Presque plus rien de votre pratique religieuse ne vous est facilement accessible. Elle est sous verrou. Vous savez la suite des choses en ce qui concerne le monde qui va à sa fin. Vous êtes dans l’ordre nouveau que les dirigeants et oppresseurs ont voulu pour ce monde qu’ils veulent s’approprier.

Dans votre soumission qui perdure, ces oppresseurs préparent la stratégie qui doit suivre. Quoi qu’ils disent, quoi qu’ils fassent, ils ne peuvent que se rendre à la limite fixée par le Créateur. Celle-ci résultera en l’effondrement de l’échafaudage illusoire dans lequel les hommes furent piégés. Tous ceux ayant suivi les plans du père de la fausseté se retrouveront avec lui en son antre.

Vous, à l’écoute de Ma Parole, qui savez tout cela et voyez l’organisation et le fonctionnement de leur plan si cruel pour l’humanité, recevez l’Appel pressant de Dieu qui vous demande de demeurer des frères priants suivant Marie Co-rédemptrice dans les pas du Christ vers la Lumière sans fin.

L’histoire de l’homme a toujours été la recherche de sa liberté et de son bien-être. En choisissant la voie que Lucifer leur a indiquée, l’homme s’est fermé à l’Amour de Son Créateur. Il s’est distancé de Lui jusqu’à tenter de l’exclure de son être. L’orgueil ayant remplacé la Crainte de Dieu, le langage humain remplaça aussi l’Intelligence, la Connaissance et la Science, dons de l’Esprit Saint, par l’intellectuel, le scientifique et le savoir se rabaissant, sans le savoir, à un niveau terrestre et limité. L’humanisme exclue le spirituel et l’âme qui se réfèrent à Dieu pour répondre aux besoins humains de son imaginaire et de sa psychologie.

Dieu est donc identifié comme étant un besoin imaginaire de l’homme et alors on admet que les idoles et les religions en général sont là pour répondre à ce besoin qui rassure et pacifie l’homme dans des pratiques suggérées par les cultures différentes sur la terre. Ainsi, ces ¨connaissances réalistes¨ prennent de plus en plus de place dans le cœur de Mon Église, autant chez les consacrés que chez les fidèles peu solides dans leur foi.

Les notions de liberté et de bien-être ont pris le sens que lui donne ce monde moderne : plaisir, passivité, irresponsabilité. Delà la facilité de séduire, de leurrer, d’attirer et, hélas, de piéger les hommes éloignés de la Vérité et de l’Amour. Cet aveuglement bien organisé n’a qu’un but, la perdition de l’humanité.

La prière, la fréquentation des sacrements et l’Amour inconditionnel que Je sollicite constamment de vous, Mes fidèles apôtres et disciples d’Amour, est l’apport spirituel indispensable pour soutenir le peuple de Dieu, mais aussi pour aider vos frères en perdition à recevoir l’Appel de Dieu et à se rassembler avec vous sur la voie du Salut.

La Fin des Temps, Mes chers enfants, est l’étape charnière entre l’ancien monde qui doit finir, dans la purification qui lui est nécessaire, afin que le peuple de Dieu entre sur la terre renouvelée exempte des rois, princes et oppresseurs déchus qui sont partis avec leurs œuvres.

Tout s’accomplit, le Fils de Dieu ramène au Père les enfants. «Il n’en manque aucun.» Soyez la résistance, dans la confiance et la persévérance, ensemble et pour tous vos frères. Le Royaume de Dieu est dans chaque cœur qui aime et espère. Fidèle à Sa Parole, le Père Éternel, Magnanime et Juste reconnait et accueille les Siens. Soyez heureux et saints les bénis de Mon Père.

    Jésus Christ »

 

Marie Catherine de l’Incarnation Rédemptrice, servante quelconque en la Divine Volonté du Tout-Puissant, Unique Dieu.