Cette purification est votre purgatoire avant d’entrer dans la Lumière de la Perfection.

18 mai 2020 – 11h30

Lecture : Bible, Premier Livre des Maccabées 12, 35

Jonathan et Simon Maccabées reviennent en Judée et restaurent Jérusalem dans ses murs, ses forteresses, sa citadelle, etc.
Tryphon de son côté voulait régner sur l’Asie mais il craignait que Jonathan protège le roi Antiochus. Alors il fit le plan d’inviter Jonathan pour arriver à ses fins. Jonathan prépara son armée pour aller à la rencontre de Tryphon.
Tryphon voyant la grande armée qui protégeait Jonathan, feint la surprise et rassura Jonathan sur ses intentions. Il lui dit toute son estime, lui donna des cadeaux et le présenta à ses relations pour qu’ils soient aussi amis de Jonathan.
Ensuite Tryphon proposa à Jonathan de l’accompagner simplement, sans armée, dans son voyage à Ptolémaïs. Jonathan rassuré, retourna une grande partie de son armée et suivit Tryphon.
Cet endroit fut pour Jonathan un piège. Aussitôt entré, il fut saisi et tué ainsi que tous ceux qui l’accompagnaient. Ceux de son pays l’attendaient, ils réalisèrent qu’il ne reviendrait plus. Ce fut le deuil pour le pays entier. Les païens d’alentour cherchèrent à les éliminer, voyant que le peuple n’avait plus de chef. Ils dirent :

« Ils n’ont plus de chef, ni d’aide, allons donc les attaquer et nous effacerons leur souvenir du milieu des hommes. »

 

 

Parole de Jésus Christ :

    « Je te bénis Ma douce fille d’Amour, de Lumière et de Sainteté : du Père, du Fils et de l’Esprit Saint.

C’est connu que pour déstabiliser un peuple, les attaques se font sur les dirigeants et les personnes clés. Sans décideurs, sans organisateurs stables ou protecteurs solides, les règles ne sont plus respectées et le désordre amène le système, jadis bien organisé, à s’effondrer.

Par contre, il est connu aussi, comme on le voit dans le texte d’introduction, et expérimenté depuis des siècles parmi les hommes, qu’il y a plusieurs façons d’éliminer un chef. La plus efficace et la plus sécuritaire pour la politique d’image, est sûrement celle de séduire le candidat, de le manipuler et de l’attirer dans un piège (le compromettre) où il se précipite lui-même.

Les motivations qui amènent les candidats à se compromettre ou à être piégés en ces situations, sont reliées à leur personnalité et leurs valeurs. La première motivation est celle de vouloir collaborer et s’empresser de s’engager naïvement croyant à la bonne foi de l’autre et lui accordant la confiance sans réflexion. La deuxième concerne l’ambition qui amène le candidat à collaborer avec quelqu’un considéré puissant, ayant des projets avantageux lui assurant gloire, science et richesse sans égard aux conséquences sur le peuple dont il a la responsabilité.

Pour les deux candidats, les décisions finales leur appartiennent en premier lieu et ceux qui les secondent partagent habituellement leur opinion et visent les mêmes objectifs.

L’instigateur de l’intrigue ne cherche aucunement à partager sa gloire. Il désire s’acquérir les biens (ou les personnes, les âmes) en manipulant et éliminant les personnes utilisées à ses fins.

C’est effectivement la situation dans laquelle vous êtes en cette Fin des Temps. Il a fallu des siècles d’organisation, d’institutions de plusieurs mouvements, de complots, de combats dans le sectaire et l’ésotérisme pour trouver un consensus qui rallie ces militants pour bâtir un monde où l’homme se déifie en s’opposant au Créateur.

Basée sur le mensonge, cette édification projetée d’un nouveau monde sans Dieu se soldera dans l’effondrement et la déchéance du peuple qui suit ces chimères gonflées d’orgueil, mais en ayant occasionné tellement de cruelles souffrances à leurs frères.

Satan, le déchu, veut sa vengeance, et la cible de sa haine étant Dieu, donc inaccessible directement, il Le vise indirectement en détruisant les enfants de Dieu tant aimés pour satisfaire cette haine insatiable.

L’enfer existe et vous le voyez d’autant plus qu’il s’est installé, pour un temps, sur la terre. L’ennemi de l’homme est un être créé mais déchu, il ne peut prétendre à aucune autorité mais il cherche à dominer la Création qu’il envie. Il attire, séduit, blesse l’homme qui se laisse piéger et se précipite lui-même dans l’antre maudit.

Dieu a créé l’homme par Amour afin qu’il soit heureux éternellement auprès de son Créateur et de tous les élus saints et bienheureux (et les anges). La prédestination de l’homme est le Ciel, seulement le Ciel, dans l’Amour et la Lumière sans fin.

Étant créé libre, ayant en lui la connaissance du bien et du mal tel qu’il a choisi, l’homme sait, peut et doit choisir son objectif de Vie pour l’éternité. La bonté existe en chaque être humain, elle est réflexe innée, l’âme n’est que de Dieu : Bonté Infinie.

Sur la terre, les pensées, les suggestions, les tentations font partie de la condition humaine. La faiblesse humaine est compensée par l’Omniprésence Divine qui répand sans cesse grâces et bénédictions sur Ses enfants. Dieu s’est fait connaître à Ses enfants en tout temps par Ses saints et prophètes pour offrir Son Amour, Sa Compassion et Sa Miséricorde, qui le révèlent et soutiennent les hommes en temps d’épreuves du quotidien et de la Fin des Temps.

La fidélité à Dieu, l’intimité avec Dieu, l’obéissance à Dieu, la confiance en Dieu demeurent en celui qui est de bonne volonté. C’est en vivant la bonté, l’humilité, la charité, la prière Mes enfants que vous propagez la foi, inspirez, influencez et aidez vos frères à suivre le chemin du Salut. Vous qui aspirez à vivre éternellement en Dieu, vous êtes le Corps du Christ, Son Église Vivante et Sainte. Acceptez de collaborer à propager l’Amour qui sauve. Convertissez-vous et vivez l’Évangile.

Les tribulations, où s’insèrent les combats et les agressions que vous impose le déchu en cette Fin des Temps, sont exigeantes et très difficiles à vivre sans la foi. Cette purification est votre purgatoire avant d’entrer dans la Lumière de la Perfection.

Je vous bénis Mes doux enfants, sollicitez toujours Mes grâces, Ma Miséricorde pour vous, pour les vôtres et pour le monde. Mon Amour est infini et vous demeurerez solides et dans la paix jusqu’au retour en la Maison du Père : « Que Ton règne vienne, que Ta Volonté soit faite sur la terre comme au Ciel. »

Vivre un ou des deuils en cette période de pandémie, c’est dire au revoir à ceux qui enfin sont libérés. Je vous console, Je vous aime, offrez-Moi votre chagrin. Ne craignez pas, Je Suis Celui qui demeure en vous, votre Chef, votre Maître, votre Roi, vous ne serez jamais seuls.

    Jésus Christ »

 

Marie Catherine de l’Incarnation Rédemptrice, servante quelconque en la Divine Volonté du Tout-Puissant, Unique Dieu.