Beaucoup de Mes enfants ne voient pas la manipulation dont ils sont objets.

5 mai 2020 – 15h

Lecture demandée : Le Livre des Juges 2, 1-5
Texte, ici, transcrit littéralement.

L’ange de Yahvé annonce des malheurs à Israël

L’Ange de Yahvé monta de Gilgal à Béthel auprès de la maison d’Israël, et il dit : « Je vous ai fait monter d’Égypte et Je vous ai amenés en ce pays que j’avais promis par serment à vos pères. J’avais dit, Je ne romprai jamais Mon Alliance avec vous. De votre côté vous ne conclurez point d’alliance avec les habitants de ce pays, mais vous détruirez leurs autels. Or vous, vous n’avez pas écouté Ma voix. Qu’avez-vous fait là ? Eh bien, Je le dis. Je ne chasserai point ces peuples devant vous. Ils seront pour vous des oppressions et leurs dieux seront pour vous des pièges ».

 

Parole de Jésus Christ :

   « Je te bénis Ma douce fille d’Amour, de Lumière et de Sainteté : du Père, du Fils et de l’Esprit Saint.

Bien sûr Ma douce-Mienne tu vois déjà que dans les temps où vous êtes, les faux dieux sont bien installés et les hommes en sont bien piégés.

L’humanité depuis la Création, face à sa décision de vivre le bien et le mal et de prendre ses décisions en toute liberté, a toujours vécu un combat face aux choix qu’elle s’était imposés.

Tout le cheminement du peuple de Dieu préparait le retour de l’homme vers son Créateur et le Paradis promis duquel il s’était privé en rompant sa filiation au Père Éternel et en suivant les illusions offertes par le menteur, ennemi de l’homme.

L’Incarnation, l’Évangélisation, la Passion, la Mort et la Résurrection offertes au Père est le projet divin de Rédemption pour la Multitude. L’Évangélisation instituée par le Christ en Son Église, maison du Père, a vraiment en continuité l’objectif de rejoindre les enfants de Dieu, les réconcilier et les guérir dans l’Amour Divin et les rassembler tous afin qu’ils bénéficient du Salut Éternel, promesse du Père, dans la perfection, la paix, la joie et l’Amour.

Malgré l’Amour de Dieu et Son appel à la conversion, l’homme demeure dans l’ambition irréaliste, qui lui est toujours suggérée, d’être lui-même un dieu et d’avoir tout pouvoir sur la nature et ses frères. Sa quête l’amène à préférer et à chercher ailleurs, dans les autres cultures et leurs cultes, l’exotique et l’attrayant qui leur semblent répondre à leurs besoins. La séduction qu’ont eu sur vous les dieux étrangers et la mode, qui vous ont conduits à une instabilité et à un mépris spirituel, vous éloigne de l’essentiel de votre Vie : Dieu en vous.

Tout ce qui a été enseigné et établi venant de Dieu et des serviteurs de Dieu est critiqué, méprisé dans la société actuelle du meilleur des mondes. Par contre toutes les règles et manifestations, bien suivies avec application, auxquelles on adhère facilement, sont en opposition à la Volonté de Dieu et de Son Amour. Elles sont dans ses rites, des offices, des jeûnes, des fêtes au rythme des saisons, des processions, des manifestations de croyance et d’humanisme.

Hélas, beaucoup de Mes enfants ne voient pas la manipulation dont ils sont objets, ni la voie sur laquelle ils s’engagent. Toutes ces manifestations n’ont plus les mêmes valeurs spirituelles. Elles insultent Dieu et méprisent les croyants, mais surtout elles conduisent dans l’abomination.

Les temps ¨modernes¨ vous ont ensuite amenés vers les objets qui vous semblent indispensables à votre qualité de vie et pour lesquels il vous faut continuellement plus d’argent pour les obtenir et en jouir. La technologie et les sciences informatiques vous envahissent et vous mènent à l’autodestruction sans que vous compreniez les dangers de votre dépendance invétérée.

L’ambition et les formes d’affirmation de soi dans les nouvelles façons de vivre vous proposent une liberté ancrée dans le narcissisme et l’égoïsme qui détruisent tout respect envers l’être et toute relation humaine saine et équilibrée.

Ceux n’ayant pas été happés par ces tendances à la mode sont vus comme perdants et inintéressants. Parfois même les enfants ont honte de leurs parents vus comme rétrogrades. Il y a ceux qui s’éveillent mais ne peuvent freiner le mouvement dans lequel ils se sont engagés. Face à la pression de ce monde qui les étouffe, ils paniquent, deviennent malades, dépressifs ou suicidaires.

Je vous présente ici un tableau que Je considère trop sombre, décevant, alarmant. Ce tableau est superficiel, vous le connaissez mais en aviez-vous l’envergure tragique dans la société à laquelle vos enfants doivent être confrontés.

Ces choix de société que vous aviez perçus comme des améliorations vous ont amenés, dans cette décadence et à vous scotomiser d’une partie essentielle de votre être : l’âme.

En acceptant l’esprit populaire, la tendance, l’ambition, proposés dans des contextes différents mais semblables partout dans le monde, vous avez choisi et suivi l’esprit du mal, oui, le malin.

Vous l’avez choisi sans l’admettre et sans le connaître puisque l’on dit qu’il n’existe pas. Lui, son seul objectif est de séduire et de dominer le monde afin de le détruire. Sa haine continue de s’exprimer à ceux qui le suivent en son antre.

Loin de vouloir vous faire peur mais c’est incontestable, vous voyez déjà ses œuvres. Loin aussi de vous accuser des erreurs commises, pour la plupart acceptées dans l’ignorance. Mais Je veux provoquer en vous la conscientisation de la réalité qui vous concerne et qui risque de vous emporter.

Ce mouvement de foule, qui progresse dans votre aveuglement et dans lequel vous êtes entraînés, vous pouvez vous y opposer. Le choix, le libre arbitre vous appartient toujours. Dieu est là, Il désire vous accueillir, vous sauver.

Le seul moyen pour vous protéger et vous libérer de ce monde factice qui continue de détruire ce qui reste de la Création, c’est l’Amour. L’Amour est immatériel, surnaturel, d’une puissance inestimable et, il existe vraiment !

L’Amour est Dieu et donne Vie. Vous le portez en vous. Accueillez ce qui vous appartient et tournez vous vers le Créateur qui vous a gratifiés de ce don. En vous créant, Dieu a déposé cette Vie Éternelle en votre âme. Et, cette trace divine éternelle fait de vous un enfant unique et aimé divinement du Père.

Enfants de Dieu qui lisez Mes Paroles, Elles sont là afin que vous portiez la bonté et la charité, en vos prières et vos contacts, pour répandre l’Amour et rejoindre les âmes égarées. La prière est un acte surnaturel et elle rejoint les âmes. Préparez ainsi le rassemblement des enfants de Dieu.

Qu’elle sera grande la joie de voir, dans la Lumière du premier Jour, cette foule au rendez-vous ! Tous ces enfants, réunis fraternellement reconnaissants d’avoir été aimés et appelés gratuitement dans la foi, l’espérance et la charité.

     Jésus Christ »

 

Marie Catherine de l’Incarnation Rédemptrice, servante quelconque en la Divine Volonté du Tout-Puissant, Unique Dieu.