Pour ce jeune couple rempli de projets

24 avril 2020 – 7h

Fête des Saintes Marie de Cléophas et Marie Salomé qui ont accompagné Marie Madeleine au tombeau du Christ le jour de la Résurrection de Jésus Christ. Saintes qui ont ensemble été mises sur cette barque qui les a menées, avec d’autres disciples du Christ, jusqu’à la Camargue : Les Saintes Marie de la Mer.

 

Pour ce jeune couple rempli de projets :

Je vous salue « mes jeunes » qui portez en vous, sans le savoir, un avenir qui est l’avènement d’un monde nouveau, promesse du Père Éternel.

Soutenue et conduite par l’Esprit Saint, je tenterai d’être brève et claire dans ce qui suit. Je vous donnerai les grandes lignes de ce que vous devez apprendre, ou comprendre, ou savoir. Je veux surtout susciter en vous l’appropriation de votre Vie, par le désir de voir par vos propres moyens, dans les références que je vous fournirai mais aussi et surtout dans votre expérience personnelle.

Vous êtes des adultes et jeunes adultes pleins d’avenir en vous, vous possédez la Vie Éternelle dès votre naissance ! Vous êtes intelligents et vous avez les moyens d’acquérir aussi des informations de vos proches qui sont dans la foi ; auprès de certains prêtres de l’Église et vous entendez (ou lisez) les prophètes qui proclament La Parole de Dieu et Les Messages Urgents et Importants qu’ils doivent diffuser dans le monde. Avec eux apprenez à prier, c’est-à-dire à parler directement en toute confiance, en votre cœur sincère, à Dieu. L’Esprit Saint vous inspirera et vous dirigera. Aucune prière envers Dieu ou Marie Immaculée ne reste sans réponse.

 

Parole de Jésus Christ :

      « Par Mes prophètes vous apprenez que vous êtes entrés dans une politique globale mondiale qui se proclame humaniste, c’est-à-dire apte à répondre aux besoins de l’homme par l’homme qui veut se déifier. Ces besoins de l’homme sont vus surtout sur le plan matériel et orientés sur l’ambition et les plaisirs, et cela par tous les moyens. Sachez que ce qui est nommé plaisirs n’est pas nécessairement bonheur : toutes les façons sont bonnes pour les acquérir et vont jusqu’à la criminalité et l’abomination. Hélas, ce monde se révèle en majorité égocentrique, narcissique et pervers.

Ouvrez vos yeux et vos oreilles, déjà là se situe votre expérience par observations. Les valeurs prônées et très sélectives vous conduisent-elles là où vous voulez aller et amener vos enfants ?

Soyez honnêtes et n’argumentez pas à chaque constatation que vous devez faire. Par contre, si, après réflexion et ayant été bien informés de votre réalité dans ce monde, vous acceptiez ces voies offertes de destructions et de soumission au Mal, à celui qui périclitera en enfer aussitôt qu’il croira avoir atteint son objectif de domination du monde et celui d’avoir éliminé dans les cœurs (âmes) la Présence de Dieu, Je devrai, avec tristesse, vous voir partir avec lui dans la déchéance et la mort éternelle.

Dieu est Amour et Vie. C’est tout ce que J’ai à vous proposer. Seules les dispositions d’humilité et de douceur peuvent vous permettre de recevoir la Lumière du Christ, c’est-à-dire Sa Parole et Son invitation à la Vie Éternelle et à l’Amour infini.

Inutile de vouloir, soit dans la colère, la froideur, les rationalisations erronées ou le mépris, contourner ou dominer, rien de cela ne changera la Vérité. Vous êtes des êtres créés : corps-âme-esprit, par le Père Éternel Créateur de toutes vies, pour vivre avec Lui éternellement heureux. À Son Appel et à Sa Miséricorde un seul mot suffit : « oui » ou « non ».

L’objection, envers Dieu et la Vérité, que vous portez n’est pas de vous mais inspirée, induite et même imposée par l’orgueilleux menteur, votre ennemi, qui dans sa jalousie envers l’Homme, veut vous détruire : celui qui par convoitise envers le Fils de Dieu, Jésus Christ, veut l’éliminer du cœur de l’homme et prendre sa place. Il est déchu et demeurera déchu. Il ne porte que haine et destruction. Aucune adoration ne peut le célébrer même si on vous obligera à vous prosterner devant les idoles qui le représentent en ayant pour but de dévier votre foi innée que vous portez sans le savoir.

Dieu est Amour et dans Sa Miséricorde Il vous appelle à demeurer ou à revenir afin de bénéficier de vos droits d’enfant de Dieu. Vous êtes héritiers du Royaume Éternel et le Christ Roi a rétabli l’Alliance et l’héritage par Son Sacrifice Ultime : Sa Passion, Sa Croix et Sa Résurrection.

Allons maintenant dans vos expériences individuelles.
Pour les plus âgés, tout a changé et de plus en plus vous êtes oppressés. Pour vous la joie et la paix n’ont plus le même sens. On devient « zen », on a du plaisir mais tout est exprimé et offert dans l’impératif. Il faut suivre le mouvement, la mode.
Pour les plus jeunes, votre génération a été polluée à la base et vos parents ont perdu les repères de l’éducation. Il vous a été offert et on vous offre : facilité, pensée magique, magie, sorcellerie, intolérance à toutes frustrations, drogues et insouciance. Tout ce qui est plus âgé est « vieux » et pas « cool ». Tout est axé sur le court terme, la possession immédiate, la pression de la performance, la compétition et le « jetable » après usage. Où est votre place ?
C’est affolant mais vous le subissez sans vous y arrêter.

Souvenez-vous de vos pères enrichis, souvent au détriment de leur qualité de vie. Qu’apportent-ils dans leur Vie Éternelle ? Oui Mes enfants, la vie continue après le passage sur la terre. Il n’y a pas de mort de l’être, il y a transition dans l’Éternité où votre vie doit se continuer selon votre choix, fait en votre vie terrestre. L’âme a été créée immortelle. Le Père aimant l’a voulue ainsi afin que tous soient heureux avec Lui éternellement.

Vous, en France, qui avez été protégés et visités du Sacré Cœur de Jésus et de Marie Immaculée, vous avez choisi de rejeter tous les privilèges divins et de vous bâtir une société sur des crimes fratricides. Vous n’êtes pas les seuls à avoir adopté ce chemin et ces doctrines que vous croyez être votre liberté. Par contre le Ciel a continué d’insister parmi ses fidèles, et par ses fidèles, d’offrir Miséricorde et de tendre Sa Main. Dieu n’abandonne jamais Ses enfants et Il accomplit Ses promesses exprimées dans les prophéties demeurées dans les cœurs de Ses enfants sincères, fidèles et bons.

Continuez, Mes enfants, de regarder dans votre expérience de vie personnelle et sociale. Le désespoir ne vous entoure-t-il pas ? Combien de personnes blessées et démunies démissionnent poussées dans des moyens inhumains pour faire taire leurs souffrances (moyens de consommations, de délire, de maladies et hélas, de suicide). Tous ceux qui cherchent « ailleurs » le bonheur ou une vie décente sont confrontés à la peur, au rejet, aux compétitions, envahissements et guerres sournoises déguisées en attentats. C’est la réalité d’un monde évolué, choisi et qui s’oriente dans le totalitarisme. Cette pseudo harmonie du nouvel ordre mondial n’aura rien de calme et de charitable malgré les membres militants qui prônent l’humanisme. Entre eux viendra vite la pagaille, l’orgueil n’exige qu’un seul dominant.

Mes chers enfants vous êtes bien loin de votre réalité. Je ne vous blâme pas. Je vous aime et Je veux vous protéger. Ouvrez votre cœur et saisissez Ma Main secourable d’Amour, de Miséricorde et de Compassion. Sachez, Mes tout-petits, que vous êtes réellement à la Fin des Temps. Ce monde hostile, déshumanisé, dévastateur doit finir. Il est temps, enfants tant aimés de Dieu, de revenir à la Maison du Père, nommée Paradis, prévue de toute éternité.

Ce sont ici des notions, peut-être un peu connues par certains de vous, et qui vous font sourire… de gêne, de malaise ou de défi, pourquoi ?
Toutes les inepties fantaisistes que l’on présente à vos petits sont-elles plus acceptables alors qu’elles détruisent la foi innée en eux, leur innocence, leur droit à la vérité ainsi que leur droit à la Vie Éternelle ?

Vous vous voyez confinés pour vous protéger d’une maladie grave, répandue sur la terre et qui semble avoir des objectifs bien précis. Ce cycle de maladies ne fait que commencer. Vous êtes sous contrôle et ce moyen est bien efficace pour vous faire courber l’échine. Cette menace d’épidémie ne vient pas de Dieu mais elle s’insère dans les tribulations en amenant confusion et grandes souffrances.

L’économie aussi est sous ce contrôle. Vous entendez dire « le monde ne sera plus pareil après », effectivement. L’homme a fait les choix de son style de vie et de comment s’investir corps et âme dans les voies qui le séduisent encore. Ainsi, voyez l’écart s’agrandir entre les très bien nantis, possesseurs des biens et des exploitations, et les plus pauvres, dépossédés et exploités jusqu’à négligés.

Le cœur de l’homme vit le même sort. La spiritualité est aussi programmée et ne doit être que dans les voies offertes et les lieux observables aménagés. Aucun autre choix ne sera toléré s’il n’a pas pour objectif d’adorer celui qui s’autoproclamera dieu. Cette résolution est à venir à court terme, vous en êtes informés. Tout ce qui se passe actuellement prépare sa venue. Ceci marquera donc les étapes de la Fin.

Tout au long des siècles, Ma Divine Voix s’est faite entendre et Mes Lois, Commandements, conseils, Mes Évangiles et leurs paraboles ont été des balises et des soutiens dans des enseignements clairs. Dans la Fin des Temps où vous êtes, Mes prophètes et certains de Mes prêtres continuent de porter Ma Parole pour vous éclairer et vous avertir de toutes les façons pour aider et sauver les hommes qui, dans leurs faiblesses, sont continuellement sollicités à déroger de la Voie du Salut qui leur appartient.

Je vous invite à mettre de côté votre orgueil et à vous pencher sur Ma Parole, dans la Bible ou dans les messages portés par les vrais et fidèles prophètes qui, depuis La Salette, vous informent et vous transmettent l’Appel pressant de Mon Amour et Ma Miséricorde. Vous découvrirez alors un trésor d’informations claires mais surtout vous ressentirez l’Amour sincère de Dieu et de la Vierge Marie toujours associée à l’Incarnation Rédemptrice de son Fils Jésus venu pour vous sauver.

Je vous bénis Mes chers enfants, demeurez solidaires dans la confiance, faisant grandir ce petit-reste dans la joie et l’Amour partagés.

      Jésus Christ »

 

Marie Catherine de l’Incarnation Rédemptrice, servante quelconque en la Divine Volonté du Tout-Puissant, Unique Dieu.