Priez, priez, ce sera toujours la première étape de l’évangélisation.

13 mars 2020 – 8h36


Souvenez-vous, le Seigneur a dit : « Les temps s’accélèrent », « Ce sera très rapide ». Souvenez-vous surtout de Son Appel à vous préparer, vous libérer de tout ce qui vous maintient dans vos erreurs, vos souillures et vos blessures. Tournez, dès maintenant, la page qui doit être tournée. Elle sera annulée, ne fera plus partie de votre Livre de Vie. Quand Dieu pardonne, Il efface tout selon Sa Grande Miséricorde. C’est avec Sa Grâce que nous pouvons demeurer dans le ferme propos de ne plus céder à la tentation.

Tout a été mis à notre disposition :

Prophéties, qui permettent de voir ce que nous devons vivre et dépasser, avec le soutien du Ciel, pour arriver à la Promesse.

Enseignements, reçus de tous temps et, plus intensifs et généralisés sur la terre en ces Temps qui sont les Derniers. L’Église en avait le devoir de les propager. Dieu a aussi sollicité des âmes apôtres qui ont accepté la persécution pour porter la Parole nécessaire pour sauver les âmes.

Informations, consolations, avertissements, dont la provenance est toujours divine et toujours contestée. C’est la lutte du Bien et du Mal ! Dieu donne à Ses enfants les moyens de comprendre la vie qui se présente à eux, de se protéger, de se libérer, de participer et de collaborer au Salut de l’humanité.

Dieu Seul sait et c’est dans la foi et l’Amour que nous entrons en Sa Divine Volonté. N’est- ce pas là le rendez-vous d’Éternité ?

 

On ne se sauve pas seul ! Jésus est venu nous enseigner dans toute Sa Vie terrestre, autant dans Ses actions, Sa parole que dans Sa Passion, Sa Mort et Sa Résurrection : notre Rédemption. Il a donné Sa Vie, S’incarnant parmi nous, faisant de nous des frères héritiers du Royaume du Père. Ainsi, humblement, Il a marché avec nous dans nos misères. Il nous a appris à prier, à aimer dans la charité sincère, dans la sagesse, la patience, à l’écoute de chacun et dans un accueil digne et surtout, toujours dans la Vérité. Son silence était tout aussi éloquent et significatif, que Son geste ou Sa Parole.

L’être humain est doté d’intelligence et d’une sensibilité dans la communication qui lui permet d’en saisir le sens, le message. Par contre, l’être humain dans sa liberté se permet aussi de feindre l’incompréhension pour, croit-il, avoir des avantages et faire à sa volonté, selon ses désirs et tentations.

Cette subtilité du détournement vous (nous) l’avez tous connue. Et malheureusement c’est cette attitude orgueilleuse et égocentrique qui a dominé dans l’évolution de la société humaine.

Quant à l’homme, il n’a pas changé ! Ses connaissances scientifiques et autres se sont accumulées et, permises par le Créateur qui nous a donné tout ce qu’il faut pour grandir, ont servi en partie à notre bien-être. Par contre, dans le choix qu’il a réclamé de vivre le Bien et le Mal, l’homme épris de lui-même, dans son ambition, sa convoitise, se croyant alors tout-puissant et acceptant l’objectif du tentateur de se vouloir être dieu à la place de Dieu, s’est enlisé dans la déchéance et s’est engagé à suivre Le Menteur.

 

À la réflexion simple et claire à laquelle nous a convoqués Jésus Christ pour nous préparer à La Rencontre, nous avons eu des invitations et des moyens pour nous pencher sur notre vie et en espérer la purification. Cette convocation divine a été de tous les temps. Dieu est le même partout et toujours.

Dieu : Père, Fils et Esprit Saint, nous appelle, nous demande d’être apôtres, disciples, donc instruments dans Sa Divine Volonté pour la conversion de nos frères démunis en cette Fin des Temps. Cet instrument, que nous sommes, doit être pur afin d’aider en Vérité ces blessés de la vie dans le monde décadent.

Être dans les pas du Christ, vouloir la paix, l’Amour, la joie pour tous et pour toujours, nécessite de prendre alors le modèle qu’est pour nous Jésus Christ. La simplicité, la modestie, l’humilité, la douceur, le respect (de soi et des autres) dans la Vérité et la Volonté Divine, sont les vertus personnelles qui nous libèrent de toutes les directives et conditionnements que nous impose la société actuelle. Regardez sincèrement en vous, vous verrez combien sont incrustées en vous ces valeurs mondaines qui sont, ou devenaient, votre valorisation personnelle.

Dans l’Église comme ailleurs, ces valeurs sont prioritaires et « font la guerre » dans le mépris, l’accusation et la persécution envers ceux qui se modèlent sur le Christ en se disant et se montrant chrétiens. Alors le silence (éloquent), la persévérance (collective et soutenue) dans la résistance spirituelle (tous les moyens connus d’adoration, de prières constantes dans l’intimité et celles partagées, dans la charité, et la bonté) rendent inébranlable la Marche du Salut. Bien sûr ne sont pas exclus les autres moyens d’Évangélisation.

Les tribulations vont provoquer, chez certains, la recherche de Dieu Sauveur, Dieu Consolateur, Dieu notre Père. Soyez dans la foi pour accueillir, consoler, pardonner, aimer et conduire sur le ¨bon chemin¨ ces égarés à qui le Bon Pasteur a fait entendre Sa Voix.

Dieu est Amour, Dieu est Vie. IL ouvre largement Ses Bras pour recevoir Ses enfants. Il ouvre Ses bras sur la Croix pour bénir et racheter ceux qui peuvent, de plus en plus, dire : « Souviens-Toi de moi en ton Paradis ». N’a-t-Il pas dit : « Aujourd’hui même tu seras avec Moi au Paradis » ? Vous qui voulez aimer, vous avez en votre cœur cette Parole de Miséricorde, Parole de Salut, ne la gardez pas enfermée en vous. Plus vous donnez, plus vous recevez et ainsi, de plus en plus, l’Amour de Dieu, inconditionnel et gratuit, rassemblera les enfants de Dieu créés pour être heureux avec Lui.

 

Aujourd’hui je veux vous partager des expériences ¨inusitées¨ permises par Dieu pour faire comprendre Sa Miséricorde infinie qui nécessite aussi notre collaboration dans la charité. Nous sommes de la communauté des saints selon Sa Divine Volonté. Je me plais à dire que l’Amour, la Miséricorde et la Providence de Dieu sollicitent souvent notre collaboration dans la charité, de toutes les façons possibles afin de la partager. Même un sourire gratuit peut soulager, relever, valoriser une personne qui se sent isolée, rejetée, coupable, misérable. Voyez combien vous êtes précieux pour le bien-être de votre prochain.

Mais voyez aussi lorsque inversement vous agissez dans le rejet, la calomnie, ou en toutes les méchancetés subtiles, vols, compétitions sournoises, vous avez aussi un impact négatif sur la vie de l’autre. Que ce soit dans un sens, le Bien, ou dans l’autre, le Mal, vous serez jugés avec la même mesure lors du bilan final.

 

Récemment, je vous ai relaté la visite d’une âme qui m’a informée qu’elle me connaissait. Quelle tristesse de comprendre, a posteriori, sa difficulté, ne pouvant se présenter devant le Père. J’avais eu il y a vingt ans, une demande du Ciel de prier pour elle et d’autres vivant les mêmes difficultés.

Dieu, de plusieurs façons nous rejoint pour nous solliciter dans la prière pour ceux qui sont en difficulté et qui marchent, malheureusement, vers leur damnation. Ces âmes bénéficient parfois des avantages des prières d’intercession qui doivent être maintenues dans le temps.

Sœur Bèghe, religieuse en Belgique je crois, raconte qu’un soir dans sa cellule, elle a reçu la visite d’une religieuse décédée qu’elle avait connue. Celle-ci, venue de l’enfer, avait l’obligation de venir lui parler. Elle lui disait qu’elle ne pouvait vivre que la haine et d’ailleurs, elle se permit de l’insulter et la mépriser. Elle ne sollicitait rien, son choix pour l’éternité était fait.

Dieu voulait nous faire comprendre par cette expérience qu’a vécue Sr Bèghe que parfois on a des préjugés favorables qui nous font prendre des pour acquis que telle ou telle personne n’a pas besoin de prières, parce que de son vivant elle paraissait si près de Dieu.

J’ai eu de telles visites, dont celle d’un homme que Jésus appelait l’imposteur, étant lui aussi en enfer. Pourtant il donnait l’image d’une piété sans limite. On le voyait partout dans les groupes et les messes. Dieu lui a imposé de venir me rendre compte de certains de ses méfaits. Lui aussi m’a montré sa colère et m’a révélé des noms de personnes qu’il côtoyait en enfer. Dieu a toujours un objectif en permettant de telles choses.

Aujourd’hui, comme cela m’est déjà arrivé à plusieurs reprises, je sais que ces situations se sont avérées positives pour ces âmes qui sont maintenant au purgatoire. J’ai eu une demande urgente de prières et de pardon pour l’âme et pour la famille qui a besoin d’un support spirituel.

Cette âme, sur la terre, ayant eu le diagnostic d’une maladie sévère a décidé avec l’aide et les conseils de la science médicale de se faire euthanasier. Ce qu’il fut fait rapidement, je crois.

Cette âme est errante pour un court temps, m’informe Jésus. Aussitôt décédée, cette âme a compris son erreur. Malgré sa tristesse, elle demeure dans l’orgueil de sa décision et n’a pas pu se présenter au Père, Dieu de toutes Vies. Mais l’Amour de ses enfants et leurs prières plaident en sa faveur. Dieu compatissant a donné un sursis. C’est ainsi, Dieu entend le cri de la prière et l’Amour de Ses petits sincères et généreux.

Ce partage doit vous être utile pour vous aider à comprendre que les âmes ayant provoqué leur mort, ou encore les âmes décédées en dehors du plan de Dieu (de nos jours c’est très fréquent : accidents, guerres, surdosages de drogues, crimes…) se retrouvent souvent ahuries et figées sans avoir recours à la Miséricorde de Dieu qu’elles ne connaissent pas. Beaucoup de ces âmes sont seules dans leur vie, loin des leurs, sans personne qui prie pour elles.

Parmi vos prières pour les défunts ajoutez, par Amour de Dieu et de Ses enfants, les âmes agonisantes (parfois en panique face à la mort) et les âmes errantes. Ces âmes errantes dont beaucoup ont vécu sur la terre dans des ¨paradis artificiels¨, de la drogue ou des croyances populaires (ésotérisme et new-age), en partant sans Dieu, cherchent le ¨paradis parallèle¨ promis dans toutes les sollicitations fausses de ce monde.

 

Confiante d’avoir sollicité vos prières et votre compréhension pour ceux/celles qui doivent aller vers Dieu porter leur bilan incomplet de leur de vie.
Que la Crainte de Dieu et les pardons de toutes leurs blessures et souillures les accompagnent et les portent à se prosterner devant leur Créateur Juste et Bon.
Prions en la communion des saints.

 

Parole de Jésus Christ :

    « Je te bénis Mon enfant, Ma fille d’amour, de Lumière et de Sainteté.

Rendons gloire au Père Éternel, adorons-le. Père reçois, de Ta fille choisie et de Moi Ton Fils Bien-Aimé, notre Amour et notre Adoration.

Ma prophète, tu as eu très souvent des révélations, par des visites d’âmes qui revenaient à Dieu et sollicitaient tes prières. Cette fois-ci, la perception de la situation vient de Moi et J’ajoute (ce qui suit) à ta compréhension pour solliciter ta compassion, ta charité et celles des enfants qui te liront.

Cette âme a choisi de se donner la mort par l’euthanasie plutôt que d’accepter le traitement de la maladie qui aurait pu avoir une évolution lente et difficile à vivre. Elle a suivi le conseil et les possibilités que lui offrait la science médicale.

Devenue errante, pour un temps, cette âme a besoin de prières, de support spirituel et de messes pour apprendre que Dieu pardonne au repentir sincère de Son enfant.

N’étant ni dans la paix ni dans la Vérité, cette âme induit son malaise, son désarroi à ceux qui l’aiment et la veulent heureuse.

Son orgueil inavoué lui a fait prendre sa décision du moyen de s’enlever la vie naturelle. L’orgueil perdure et l’empêche de demander pardon, de se repentir. L’âme est libre, elle le sait. Sans l’admettre, cette âme dans son inaction choisit maintenant la deuxième mort, sa déchéance finale. L’Amour de son enfant, qui a la foi, la retient encore un peu.

Vois, Ma tendre fille, c’est le drame de votre société évoluée qui refuse Dieu même devant l’évidence de Son Amour, de Sa Miséricorde et de Son Appel Ultime. Ton intervention auprès d’eux est urgente. J’entends tes prières et à cause de ces intercessions, il y aura un sursis.

Témoigne de l’Amour de Dieu et surtout, Ma fille d’Amour, de Lumière et de Sainteté, que tous ceux qui t’entendent, prient pour ces âmes provenant de plus en plus des décès provoqués par la vie désordonnée et violente qui vous est imposée en même temps que l’obligation du refus de recourir à Dieu dans la détresse.

 

Je vous l’accorde, Mes chers enfants, la vie sur terre est de plus en plus difficile, hélas, aussi par vos choix dont la plupart vous ont été imposés. Sachez que Dieu est plus indulgent pour votre génération plongée dans les ténèbres. Par contre voyez, vous n’êtes pas seuls, le monde entier connait l’existence de Dieu, (même s’il le renie, on ne renie pas et ne combat pas ce qui n’existe pas) le Christ est connu et la religion chrétienne aussi.

Priez, priez, ce sera toujours la première étape de l’évangélisation. La prière répand la paix et l’Amour et suscite des conversions. Soyez dans la charité, celle qui témoigne par ses attitudes d’accueil et d’amour inconditionnel. Soyez en Église, supportez-vous les uns les autres. Aidez ceux qui n’ont pas encore atteint la paix intérieure. Aidez ceux qui sont marginalisés par toutes les raisons qu’invoque une société d’image. Servez Dieu dans la joie. Partagez les trésors de Sa Parole. Ayez confiance en Dieu qui vous conduit en Son Royaume.

L’Amour vrai est irrésistible !

 

     Jésus Christ Amour Infini »

 

Marie Catherine de l’Incarnation Rédemptrice, servante quelconque en la Divine Volonté du Tout-Puissant, Unique Dieu.