La Volonté Divine a décrété l’accélération des tribulations.

5 février 2020 – 18h

Lecture Ézéchiel 23, 31- ; 24-2 Histoire symbolique de Samarie et Jérusalem.

23,49 « On fera retomber sur vous votre infamie, vous porterez le poids des péchés commis avec vos ordures (idoles) et vous saurez que JE SUIS le Seigneur Yahvé. »

 

Parole de Jésus Christ :

   « Ce sont des paroles qui te font frémir. Tu fronces les yeux et t’inquiètes Ma douce fille d’Amour, de Lumière et de Sainteté. Oui, le monde portera la peine due aux péchés. J’ai sollicité et Je sollicite votre charité pour tous ceux qui continuent de provoquer la colère divine en osant l’insulte au Créateur, Sauveur et Consolateur jusqu’à l’abomination de la désolation, en entrainant leurs frères dans l’autodestruction, dans l’apostasie et le martyr des fidèles.

La Volonté Divine a décrété l’accélération des tribulations. Les âmes visitées donnent le verdict. Tes messages de la fin sont prêts. S’ajouteront à ceux-ci les messages publics ayant été gardés pour en faire une version finale plus allégée, et offrande de Miséricorde pressante.

Le contexte et le cœur de beaucoup de Mes enfants, dont des ministres en Mon Église sur lesquels je comptais, n’offrent qu’orgueil et rejet à Mes appels suppliants et demeurent résolument dans l’erreur. Tous ont été avertis. Aucune de Mes décisions ne sera modifiée ni allégée.

Ma douleur Paternelle est grande. Dans sa liberté, l’Homme fait le choix final : rupture d’avec son Créateur ou unification dans l’Amour partagé, pour l’éternité. Chacun sur la terre sera maintenant rencontré. Grande joie pour ceux qui viennent en toute confiance. Ils se savent aimés, ils se savent sauvés. Ils ne baisseront pas les yeux ni ne tourneront leur regard vers ailleurs, choix de leur destinée. Fils de Dieu, fille de Dieu, Mon préféré, Ma préférée, l’Esprit Saint en toi te fera dire ABBA ! Le Cœur de Dieu largement ouvert accueille les doux et humbles de cœur, les repentis, les repentants de bonne volonté dans la sincérité et la Vérité.

Enfants, purifiés vous serez, l’Amour vous portera, la Lumière vous conduira. La Création entière achèvera sa purification. Dans la confiance et la ferveur gardez debout l’Église attaquée, mais vivante et sainte, pour la terre renouvelée. »

Il y a eu ici un arrêt santé, d’une demie heure et le dialogue a continué.

  « du Père, du Fils et de l’Esprit Saint, sois bénie douce enfant si bonne et docile pour l’Amour de tes frères et pour leur Salut, dans l’adoration continue envers Dieu Trois Fois Saint.

L’arrivée de l’antichrist est imminente. Je demande à tous Mes enfants dont ceux qui ne saisissent pas l’ampleur de la situation mais qui croient et aiment Dieu et veulent pour eux et tous les leurs une vie éternelle de paix, de joie et d’Amour, d’entrer dans une prière continue et collective, sans relâche, dans laquelle messes et sacrements seront fréquentés. Priez intensément pour le salut du monde et pour maintenir solide l’Église qui doit vivre un grand choc mais salutaire.

Faites l’heure intensive de la Communion des Saints. Au Rosaire, que vous connaissez, ajoutez toutes les prières reçues du Ciel depuis des siècles. Sollicitez le Ciel dans Sa bienveillance, Sa Miséricorde, Sa Puissance, Son Amour infini. Glorifiez, rendez grâce au Dieu qui vous aime et vous appelle tous à la Vie Éternelle.

(Il y a tellement de chapelets, de litanies, de prières données et si belles, dont celles pour la Fin des Temps de Maria de la Divine Miséricorde ; de Sainte Faustine, chapelets, des larmes de Sang, du Cœur d’accueil, à Saint Joseph, de Rosa Mystica…
Ajoutez toutes vos connaissances et votre amour dans et de vos prières.)

Père Éternel, Dieu d’Amour,

reçois de Tes enfants petits et faibles,
étant demeurés si loin de Toi
et si longtemps sans Toi,
leurs paroles parfois balbutiées
qu’ils voudraient prières.

La majorité de ceux sur la terre
n’ont plus recours à leur cœur
pour se parler et Te parler.
Toi qui es Bonté,
aie pitié
de Tes enfants atrophiés
par leurs choix, leurs activités,
leurs vérités.

Toi qui vois, Toi qui aimes,
Tu donnes encore
et touches les plus fermés,
ô Seigneur
Tu prends pitié !

Le petit reste,
parfois informé
et tellement sollicité,
dans sa bonne volonté
ne voit plus où sont les priorités.

Ô Père,
sauve l’Église,
Mère et Maison de la chrétienté.
Ne laisse pas orphelins
sur la terre détériorée
tes enfants d’éternité.

 Ô Esprit Saint,
par le Christ envoyé,
emplis nos cœurs
de disciples et d’apôtres.
Fais de nous des zélés,
des Saint Paul et des Saint Timothée.
Donne courage et fertilité,
sans Toi nous ne sommes qu’incapacité.

Mon Dieu, mon Dieu,
qu’en nous soit Ta Volonté !
Vois ton petit reste éploré.
Pourtant nous voulons Te consoler.

Nous avons été impies,
nous nous sommes égarés.
Toi le Bon Pasteur,
Tu ne nous as pas abandonnés.

Éveille Tes chefs,
donne-leur Force de continuer.
Viendra l’aube,
et dans la joie, les Laudes.

Amen

 

Jésus Christ »

 

Après cette prière, Jésus a permis que je Le vois. Des larmes de sang abondantes coulaient sur son visage.

Pardonne-nous Toi qui nous sauves et patiemment nous sollicites et même, nous donnes la main pour ce dernier parcours sur la terre désolée. Toi qui nous donnes Ta Mère, Marie Immaculée Co-rédemptrice qui partout nous accompagne aussi.

Gloire à Toi Seigneur Jésus, Tu nous apprends le courage et l’Amour. Que nous devenions dignes d’être enfants de Dieu et héritiers du Salut si cher payé par Ton Incarnation, Ta Passion et Ta Résurrection.

 

Marie Catherine de l’Incarnation Rédemptrice, servante quelconque en la Divine Volonté du Tout-Puissant, Unique Dieu.