Seul Moi, Jésus Christ, garderai le bon grain.

20 janvier 2020 – 14h   


En plusieurs endroits, où je dois aller, il y a des personnes qui me demandent mon opinion sur d’autres messagers ou sur leurs affirmations de telles ou telles situations. Je ne crois pas avoir à me positionner en ces discussions. Je ne porte que la Parole de Dieu et évidemment cela tinte mon discours à cause des répétitions et des convictions que la Parole de Jésus Christ met en moi.

N’insistez pas et ne me demandez pas de vous informer de ce que je sais ou crois concernant les autres. J’ai en effet, comme vous, la possibilité de voir et de comprendre des choses mais je n’ai pas personnellement à m’exprimer sur ce que je vois et comprends des gens.

Par contre, la mission du prophète consiste aussi, selon la Volonté Divine, à rejoindre une personne tout particulièrement afin de lui remettre La Parole de Dieu qui lui est destinée. En lisant la Bible vous en avez sûrement vu des exemples.

Continuellement, pour m’assurer de bien comprendre les situations, dans la prière, le dialogue avec Jésus, je demande le discernement, qui demeurera en mon âme, et me permettra de voyager en paix et en confiance.

Je peux vous confier qu’un jour étant frustrée du comportement d’un individu, j’ai dit à Jésus : « Mais Untel, lui, a fait et dit… ! » Et Jésus dans Sa grande patience et Son Amour, m’a répondu : « Ce qui concerne Untel, ne regarde que Untel et Moi. Ce qui te concerne, ne regarde que toi et Moi ! »

Je souris encore de l’enseignement pertinent et précis que j’ai reçu et je vous le transmets.

 

Parole de Jésus Christ :


« Je te bénis du Père, du Fils et de l’Esprit Saint, Ma douce fille d’Amour, de Lumière et de Sainteté. Tu reçois beaucoup d’insultes de ceux vers lesquels Je t’ai envoyée. Mes apôtres fidèles et droits vivent ce que Moi Jésus Christ, votre Maître ai vécu.

Souviens-toi de ce que t’a décrit Ma Mère, au début de ta mission à l’âge adulte, de ce que J’ai vécu et ce qu’elle a subi en son Cœur Immaculé. Souviens-toi aussi, étant enfant, tu as dû aller te proposer, au curé P. de ta paroisse, pour faire comme Saint Tarcisius. Ce temps est venu.

 En plusieurs lieux et par Mes prophètes en ces lieux, il a été averti et décrit, par Ma parole et celle de Marie Immaculée, la décadence en Mon Église, les trahisons de certains de Mes enfants privilégiés et le combat visant l’abolition de l’Eucharistie. Tout est bien planifié, tranquillement et sûrement, cette marche « antichrist » progresse sous les yeux de Mes enfants en Église et à leur détriment.

 La lutte que tu vois et entends te blesse, elle Me blesse d’autant plus qu’elle prive Mes fidèles de la Vérité et de Ma présence ; qu’elle divise les Miens en précipitant la plus grande partie de ceux-ci dans l’erreur.

 Je ne t’enverrai pas parmi ces faussaires, et te retirerai d’auprès des traitres qui, dans leur ambition, sont sur tous les plans, ne cherchant que leur avantage, leur gloire. Je ne mettrai pas non plus mon doux roi choisi pour la France, entre les mains de dominateurs se disant bien-pensants et bons. Je ne laisserai personne faire le tri de Mes disciples, Mes petits, Mes choisis. Seul Moi, Jésus Christ, garderai « le bon grain ». « L’ivraie partira au feu comme la bale ».

 Ma Parole doit vous éclairer et vous garder dans la Paix et l’Amour. Tout ce qui est dit de Ma Parole dans les interprétations, les analyses, osant parfois des modifications, demande un grand discernement et du recul. Revenez humblement à Ma Parole. Elle est Vivante, pure et fidèle. Il n’y a aucune dérogation en Elle. Dieu ne change pas d’avis : ce qui est bien est Bien, ce qui est mal est Mal.

 Mes enfants, jusqu’à la fin vous entendrez des inepties, des calomnies et aussi, hélas, des hérésies. Vous verrez des accusations, des jugements, des persécutions. Retirez-vous de ces guerres, protégez Mes enfants et Mes ministres qui demeurent fidèles à Dieu et au service du peuple de Dieu.

Jésus Christ »

 

Marie Catherine de l’Incarnation Rédemptrice, servante quelconque en la Divine Volonté du Tout-Puissant, Unique Dieu.