L’objectif premier de Satan est de détruire la Création

18 janvier 2020 – 10h

 

Parole de Jésus

   « Je te bénis Ma bien-aimée fille d’Amour, de Lumière et de Sainteté. Le mouvement des peuples a toujours existé. Dans certains lieux, les guerres ont pris de l’ampleur et des formes différentes. Elles sont devenues de plus en plus dévastatrices selon les richesses en jeu, les équipements, la grandeur de la population et des armées mieux constituées, et enfin selon les alliances entre nations multipliant alors leurs forces.

Sous-jacents à la convoitise de la domination, de la gloire, de la richesse, il y a la haine de l’Homme et l’objectif de la destruction des civilisations où l’aspect spirituel en la Présence de Dieu prend une place importante.

En cette Fin des temps, l’humanité étant déjà entièrement dans le chaos, l’ambition de l’Homme se situe surtout dans le combat du Bien et du Mal qu’il ne nomme pas ainsi. Cette lutte à finir a toujours existé depuis la déchéance de l’ange (Lucifer) et de ceux qui l’ont suivi. Elle est celle de l’opposition à Dieu et de la destruction de ceux, Ses enfants, créés à Son Image et qui l’aiment.

Cette guerre à l’Humanité a malheureusement été assumée par les hommes qui ont accepté le mensonge, la colère et la haine du déchu, croyant œuvrer pour leur propre avantage.

L’objectif premier de Satan est de détruire la Création puisqu’il ne peut l’acquérir dans sa grandeur et sa perfection, puisqu’il ne peut pas la restaurer à son avantage, ne pouvant rien créer et rien renouveler. Dans sa haine il ne sait que détruire. Seul l’Amour est Vie. Seul Dieu est Amour et Vie.

Pour détruire la Création selon sa rage, il lui fallait utiliser l’homme qui avait mission de la garder, de l’habiter, de la faire fructifier et ainsi participer à l’œuvre de Dieu. Une des premières collaborations noble et privilégiée était la procréation : transmettre la vie dans une chaine générationnelle qui assure la pérennité de la race, et plus spécifiquement de la famille, pour la joie de l’homme et la Gloire de Dieu.

Ainsi, dans sa colère première et l’objet de sa rupture avec le Père Créateur, Dieu Tout-Puissant, Lucifer ne voulait pas voir l’homme créé à l’image de Dieu, considérant que celui-ci avait alors un plus grand privilège que lui. Il menaça de détruire la Création en utilisant l’homme contre l’homme.

Toi qui aimes lire et partager l’histoire de l’homme transmise dans la Parole de Dieu, tu as vu, au fil des temps, l’Amour stable et infini d’un Dieu Fidèle en Actes et en Paroles. Tu as reconnu la relation de Dieu avec Ses enfants instables, trop souvent infidèles jusqu’à rebelles, se nuisant eux-mêmes. Toujours J’ai tendu Ma Main pour les relever. Dans Mon Amour Je demeurerai Miséricordieux jusqu’à la fin. Je suis patient et lent à la colère, connaissant la faiblesse de Mes enfants et la méchanceté de leur ennemi. Ma colère s’exprimera dans Ma Justice et celle-ci sera irréversible.

La haine du déchu a agi tout au long des temps. Son désir de la destruction de l’Homme s’exprime de façon tenace et précise depuis le début. Il vise sans arrêt la destruction de la procréation, de l’humilité et de la pureté dans tous les engagements des enfants envers Dieu, dans l’Amour partagé avec autrui et dans les consécrations à Dieu qu’il ne peut supporter voulant avoir pour lui de tels engagements.

L’homme et la femme originels, sans méfiance, ont décidé, selon les conseils du serpent maudit, de s’accoupler comme le font les animaux. Là n’était pas la Volonté Divine, ce fut leur désobéissance. La séduction a conduit leur quête de vouloir connaître le Bien et le Mal pour devenir savants, plutôt que de choisir l’Arbre de Vie. Et cela les a amenés dans leur descendance à faire toutes sortes d’expériences suggérées dont celle de s’éloigner du Père Créateur pour acquérir liberté et divinité promises dans l’argumentation du menteur.

L’homme de 2020 vit le même conditionnement, par le mensonge et ses séductions, et continue de courir à sa perte dans ses illusions. Tout au long des siècles la perversion dans la sexualité a été imposée, par le déchu habile en ses tentations, puisque cela lui sert à détruire l’homme dans sa dignité, sa postérité et son éternité.

Les sectes s’opposant à Dieu, bien orientées dans la science, utilisent cette science permise à l’intelligence de l’homme par Dieu, pour la dévier contre le bien de l’homme et vers son extinction. Leur objectif est de contrôler la générative et de refaire une nouvelle création, en plus de se permettre toutes manipulations malsaines et criminelles pour un but soi-disant humaniste, ERREUR ! Tout ce qui détruit l’Ordre, établi par Dieu dans la perfection de la Création, périclite. Tous ceux qui insultent le Créateur et contribuent à la souffrance de l’homme, à sa dégénérescence et sa destruction vivront l’enfer qu’ils se fabriquent.

Vous Mes enfants qui M’écoutez, regardez honnêtement, maintenant ce qui est accepté, prôné comme étant l’évolution de la société, le bien-être et la liberté dans un humanisme idéal. (Le refus de son propre corps, les mutilations, les tatouages, la pornographie dans les mass-médias, les fêtes dégradantes ouvertes et imposées à toute la population, la prostitution si bien organisée, les transgenres, les agressions, les avortements odieux et les utilisations honteuses des fœtus, les déstabilisations des familles dans les divorces blessants des êtres fragiles et innocents, les accusations fausses et les crimes de toutes sortes. Liste non-exhaustive.)

Toujours, Mes chers enfants, J’ai averti avant d’agir. Voyez Mon Amour en Mes incessants messages, en Ma Miséricorde offerte, en Mes appels à la prière. Je ne vous blâme pas tous, Je révèle et averti et même J’informe. Non vous n’êtes pas en guerre, Mes enfants, vous êtes, en grande partie, démunis et subissez l’assaut du Mal qui s’est installé à votre insu, mais malgré tout avec votre consentement dans la négation de la situation d’urgence, dans le relativisme ou dans l’indifférence. Vous devez maintenant lutter pour votre survie sur terre et, surtout pour votre Vie Éternelle. Elle vous appartient.

Entendez Ma Parole Mes chers petits. Dans l’oppression que vous vivez, votre réaction, votre colère se tourne trop souvent contre le Bien que vous ne reconnaissez pas. Approchez-vous, découvrez la Présence de Dieu partout et en vos frères. Certains, dans le silence et la paix du cœur, prient pour vous.  

Revenez à l’Amour dans son expression la plus simple. Vivez la paix en vous éloignant des sollicitations de ce monde. Découvrez votre cœur où se cache la bonté. Osez une prière pour vous et pour d’autres qui comme vous se sentent ahuris. C’est là que vous découvrirez l’altruisme réel, nommé Charité, et entrerez dans une famille qui s’appelle enfants de Dieu.

 

Jésus qui a voulu être votre Frère »

 

Marie Catherine de l’Incarnation Rédemptrice, servante quelconque en la Divine Volonté du Tout-Puissant, Unique Dieu.