Message de Jésus pour Ses prêtres du 17-08-2019

24 AOUT 2019 – Saint Barthélémy

Saint Barthélémy, apôtre du Christ parmi les douze choisis pour la fondation de Son Église, bénis ce jour de ta fête où je dois, dans la foi et la Divine Volonté, transmettre aux prêtres le message que Jésus Christ m’a dicté pour eux tous, peu importe les rôles ou les postes qu’ils occupent en Église.

A l’adoration du 17 AOUT 2019 à 19h15

Le Seigneur me donne à lire dans la Bible de Jérusalem le livre du Lévitique, 20, 1-7, Châtiments : a) Fautes cultuelles.

Parole de Jésus-Christ :

« Applique-toi, nous allons écrire à plusieurs à la fois. »

« Fils de Dieu qui dans un élan d’Amour avez répondu à Mon appel à devenir pasteur et serviteur dans Mon Eglise, entendez maintenant Mon appel pour garder solide Mon Eglise malgré les assauts qu’Elle subit.

Vous savez où en est rendu le schisme qui sévit parmi vous. Hélas, le langage qui est tenu face aux fidèles encourage et porte l’erreur à son paroxysme. D’une part, on falsifie Mes Paroles en induisant les enfants de Dieu dans une voie erronée les conduisant à leur perte. D’autre part, même en voyant l’abomination, on se tait, on nie le « malaise», sans oser la correction fraternelle et surtout sans informer honnêtement Mes petits de l’état d’urgence de la situation de crise dans l’Eglise et de la fin des temps.

Voyez la référence que j’ai soumise à Ma prophète : Lévitique, 20, 1-7. Réfléchissez.

Sachez que Dieu est Omniprésent, Omniscient et Tout Puissant. Vous ne pourrez plus taire les ignominies qui sont flagrantes, ni les pratiques parallèles honteuses qui souillent, blessent et tuent au sein même de l’Eglise s’associant à la décadence dans laquelle l’humanité accepte de s’enliser.

C’est l‘Heure de Dieu, le choix s’impose à vous. Il est unique dans votre libre arbitre et selon votre cœur. Sonnera-t-il, pour vous, le glas d’une mort irrémédiable ou la trompette de l’Alléluia d’une Vie glorieuse dans la Lumière sans fin ?

Malheur à ceux qui prennent la liberté d’induire ses frères, Mes enfants, dans l’erreur et la perdition et/ou de martyriser Mes doux et humbles fidèles et justes pour satisfaire l’orgueil et la haine du déchu.

Voyez, Mes enfants serviteurs en l’Eglise du Christ, Mes Paroles présentes comme étant le préambule de l’Avertissement (Illumination des consciences). Les tribulations qui s’accentuent seront celles que vous vous préparez. Même si vous vous acharnez à les nier, Dieu magnanime, miséricordieux et bonté infinie vous a préparés à vivre ces tribulations qui ont été décrites avec précision dans les prophéties anciennes et contemporaines que la plupart parmi vous, Mes fils-prêtres, avez refusé d’entendre.

Marie Immaculée, Mère de Dieu, Co-rédemptrice, Mères des hommes et de l’Eglise, vous a aussi informés, préparés et accompagnés en vous guidant dans la voie de la prière et de la résistance dans une foi simple et solide, une espérance confiante et dans l’amour qui rassemble. Sa pureté, son humilité et sa sagesse triomphent de tout mal. Elle est, Mes chers fils-prêtres, Votre Mère de Prédilection. Sa souffrance est grande dans la passion et la crucifixion que vit l’Eglise. Marie Immaculée demeure auprès de vous debout dans Son amour indéfectible pour vous et vous assure son soutien. Soyez avec Elle, n’est-ce pas Ma demande à la Croix.

Jésus-Christ qui rassemble Son peuple. »

Parole de Jésus-Christ reçue et transmise par Marie Catherine de l’Incarnation Rédemptrice servante quelconque du Christ.

Afin que vous me connaissiez davantage, voici une brève présentation :

Appelée dès mon enfance par le Dieu Trois Fois Saint ainsi que par la Vierge Marie, préparée par eux, par étapes tout au long de ma vie, ma mission comporte notamment de porter, dans l’Eglise surtout mais aussi en général, les messages qu’Ils me dictent et me confient pour les remettre aux destinataires, enfants de Dieu, selon la Divine Volonté.

Depuis l’an 2002, je vis plus fréquemment en France mais je vais régulièrement au Québec qui est mon pays.

Recevez ce message du 17 août 2019. Partagez-le, diffusez-le comme Il nous le demande, afin que La Parole de Jésus Christ rejoigne le plus grand nombre de Ses apôtres permettant ainsi à la grâce divine d’ouvrir les yeux et le cœur de chacun à l’appel pressant de Dieu qui nous aime et nous sauve.

Soyez assurés de toute ma disponibilité pour Dieu et Son Église, Son peuple, durant cette fin des temps que nous vivons, pour que l’Amour règne. Dieu est Amour, Dieu est Vie.

Marie Catherine de l’Incarnation Rédemptrice, servante quelconque du Christ.

Le 4 octobre 2019, Québec.

Je me permets d’ajouter ce que j’ai reçu le 18 septembre 2019 à Québec en l’église saint Thomas d’Aquin.

Alors que j’allais communier je suis restée du côté où j’étais placée en prenant la file qui me conduisait à une dame qui donnait la communion. Je la trouve d’apparence gentille et je la sais priante pour la voir régulièrement à l’église et faisant souvent les lectures à la messe. Revenue à ma place, faisant mon action de grâce, je dis au Seigneur, puisque je n’étais pas allée vers le prêtre pour communier : « Ô Seigneur j’ai l’impression de Te désobéir ! »

Il me répond :

– « En effet, seul le prêtre est « in persona Christi ». Je Me donne par ses mains consacrées.

Toutes les pratiques populaires et différentes de celle que J’ai instituée démontrent l’ignorance, le manque de respect et parfois même le mépris de la valeur de ce sacrement.

La désacralisation dans Mon Eglise est généralisée. Mes ministres se sont approprié le droit de modifier le sens de Mes Paroles et de Mes Signes. Ces interprétations et modifications sont dans l’intérêt du déchu : s’adapter aux valeurs du monde que lui-même établit.

Je te pardonne Ma fille… Prie de tout ton cœur sincère pour aider Mon Eglise, qui périclite, à se ressaisir. »

De la même façon, il y a plusieurs années, j’étais en Bretagne un dimanche et après la communion je « plaidais » la cause de cette « accommodation ». (Communion par les laïcs).

– « Seigneur il y a tant de monde à communier » 

–  : « Oui, mais seuls Mes prêtres ont les mains consacrées »

– Je répète alors : « il y a beaucoup de monde à communier. » (qui vont à la communion).

– : « Etes-vous donc si pressés ? » (de partir) dit-Il d’un ton triste.

Cette semaine le seigneur me demande de lire dans la Bible : Lévitique 8 -9 -10

Le Seigneur me donne cet enseignement et dictée pour me faire connaître et comprendre que Dieu depuis la création a toujours parlé à Ses enfants, Son peuple. Il l’a toujours informé, formé pour le conduire à la réconciliation et au retour au Père Éternel

Dans la Parole, la Bible, on voit la trame de l’institution de Son peuple, Son Église. Ses Paroles sont immuables. Dieu veut nous conduire dans le « chemin de perfection », tout comme le mentionne le pape Jean-Paul II, qui nous mène à la promesse du Père éternel.

Dans la fin de la fin des temps où nous sommes, Sa Présence, Sa Sollicitude, Sa Bienveillance, Sa Miséricorde et Son Amour infini porté dans le Cœur Sacré de Jésus et le Cœur immaculé de Marie, sont continuellement offerts pour rejoindre Et « guérir » de toute urgence les enfants de la dernière heure. Ces appels sont évidents et de plus en plus répandus sur la terre. Par contre on voit et ne peut nier les assauts du déchu qui se multiplient pour nuire et perdre les âmes.

Voici, reçue dans le dialogue d’aujourd’hui, en cet enseignement, une Parole de Jésus Christ :

« Les temps s’achèvent, l’Eglise assaillie de toute part est en lambeaux, comme le Christ à la flagellation, exhibée, accusée, humiliée, méprisée et abandonnée par beaucoup de ses fidèles qui, à leur tour, préfèrent suivre le menteur dans son orgueil et sa convoitise cherchant l’avoir, le pouvoir, le savoir pour s’opposer à Dieu croyant ainsi pouvoir dominer le monde ».

Parole du Seigneur reçue et transmise par Marie Catherine de l’Incarnation Rédemptrice, servante quelconque du Christ